jeudi 29 avril 2010

Statistiques 2009 pour ALMA Isère

Quelques chiffres en 2009 :
Comme chaque année nous rappelons que les statistiques d’ALMA-Isère tentent de traduire le contenu des appels que nous recevons. Ces résultats sont en cohérence avec les résultats de l’ensemble des centres d’écoute ALMA. Dans tous les cas, ces appels manifestent la souffrance ressentie par une personne âgée. Nous ne recevons pas d’appel malveillant ou affabulateur mais certains appels relèvent parfois de troubles psychiques.

543 appels ont été reçus au total (677 en 2008), dont 149 appels de maltraitance (213 en 2008) correspondant à l’ouverture de 75 dossiers (99 en 2008).

Cette année la quasi-totalité des dossiers viennent de l’Isère comme c’est le cas depuis 2006.

Les appels reçus proviennent pour 52% des familles, 15% de professionnels, 24% de personnes âgées (pour la plupart vivant à domicile sauf 2) et 9% d’autres personnes.

Les maltraitances ont lieu au domicile de la personne âgée pour 61% et en établissement pour 39%. La proportion d’appels concernant des établissements est relativement importante si l’on considère que 80% des personnes âgées de plus de 80 ans vivent à domicile.

Nous adoptons cette distinction pour analyser les caractéristiques des maltraitances signalées.


Quelles sont les catégories de maltraitance observées?

En établissement :
Les maltraitances « principales » sont : les négligences 53%, civiques 14%, , les maltraitances d’ordre médical 10%, financières 10%.

Graphique de maltraitances principales en Établissement
à la première écoute


Les maltraitances « associées » sont : les maltraitances psychologiques 45%, les négligences 12%, les maltraitances médicales 19%.

A domicile :
Les maltraitances « principales » sont : les maltraitances financières 37%, psychologiques 30%, les négligences 7%, les maltraitances civiques 8%.

Graphique de maltraitances principales à domicile
à la
première écoute


Les maltraitances « associées » sont : les maltraitances psychologiques 48%, financières 24%, les négligences 14%, les maltraitances physiques 9%.


Qui sont les « auteurs » ?


En établissement : Le personnel soignant (médecins, infirmières, aides-soignants, kinés etc.) est désigné dans 43% des cas, suivi par le personnel non médical 30%, les membres de la famille 15%.

Graphique de « auteurs » de maltraitances en Établissement


De Alma Isère - Alma Handicap 38

La cause des situations de maltraitance le plus souvent évoquée en établissement est le manque de personnel, dans 62 % des cas.


A domicile:
Les membres de la famille sont désignés dans 78% des situations, 6% appartiennent à l’entourage non familial.

Graphique des « auteurs » de maltraitances à Domicile

De Alma Isère - Alma Handicap 38


Parmi les membres de la famille, les enfants sont désignés dans 71% des situations (48% les fils, 23% les filles), puis les conjoints 6% , les beaux-enfants 3%.

Les causes de maltraitance à domicile sont liées à des relations familiales difficiles (36%), à la maladie (14%), et le manque de communication (14%).


A travers ces appels, nous constatons que la maltraitance des personnes âgées reste souvent cachée, méconnue, négligée mais qu’elle est bien réelle. Sa prise en compte et son traitement ne sont pas toujours effectifs et se heurtent à bien des obstacles. Les situations exposées sont souvent très délicates et complexes. De plus les témoins et les personnes âgées elles-mêmes craignent souvent les réactions de l’entourage voire des représailles en cas de révélation et ne souhaitent pas que des signalements soient effectués. Nous constatons que particulièrement dans les établissements elles n’osent pas agir et nous demandent souvent de ne pas intervenir tout en soulignant qu’elles apprécient avoir au moins pu en parler aux écoutants et aux référents.

Aucun commentaire:

Maltraitance Plan d'action 2019-2022

Maltraitance: Sophie Cluzel promet un "plan d'action 2019-2022" PARIS, 25 octobre 2018 (APMnews) - La secrétaire d&#...